Des Forces

Publié le par Petit-Pied

Des Forces

Des forces...

Pour éclairer l'avenir sombre

Et rebâtir sur les décombres

Des forces...

Comme un grand vent sur notre histoire

Pour la souveraine mémoire

Contre le chaos qu'on nous vend

Aves l'argent que l'on nous prend

Pour en finir avec l'espoir

Et remonter le fleuve noir

Des forces...

Pour chanter notre bel abîme

Etre pauvre n'est pas un crime

Des forces...

Pour éveiller l'homme endormi

Par la fatigue et par l'ennui

Pour tous ces peuples qu'on oublie

Dans le bruit des démocraties

Pour empêcher les indécis

D'être du côté des fusils

Des forces...

Car savez-vous que le temps presse,

Entendez-vous les SOS ?

Des forces...

Contre le silence complice

De nos médias, de nos poilices

Contre la morgue des artistes

Ces fabriquants de marchandise

Qui vendent leur force innocence

A ceux qui mesurent l'audience

Des forces...

Comme des soleils tatoués

Sur des plaies jamais refermées

Des forces...

Pour que je t'aime après cent ans

Pour le vertige des amants

Pour le salut des nouveaux anges

Pour le miracle des mélanges

Pour vivre contre des idées

Et réapprendre à se lever...

Et réapprendre à se lever...

Bruno Ruiz

 

Publié dans Textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article